RC4EVER

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Présentation Losi Eight E Race Roller

Envoyer Imprimer PDF

 

 STORY LOSI EIGHT-E 1/8e

Le TT 1/8e Electrique arrive en force dans l'hexagone depuis quelques semaines. Beaucoup souhaitent s'y mettre, et d'autres attendent de voir comment celà évolue. Notre équipe a donc contacté Predatom, récent possesseur d'un losi eight-E. Dans son récit, il nous explique son choix, ses attentes, ses sensations, sa première course, bref un récit de premier choix à lire par tous ! 

 

CHOIX / COMMANDES :

Comme tout tétéiste qui se respecte, je portais attention depuis quelques semaines au phénomène TT1/8 brushless. Et puis ce qu’est bien, c’est qu’à Reims, c’est le fief du 8ème thermique avec une belle piste et plein d’adhérents, donc ça me donne une bonne indication sur les autos.Entre deux packs je regarde les mecs rouler……..ça a l’air cool !!!Tous ces thermiques qui mettent gaz à donf dans tous les sens, qui roulent à plusieurs, et qui se marrent sur le podium…..l’éclate quoi !!Moi je suis tout seul comme un c…. avec mon 4x2, le truc pas fun du tout, sur la patinoire de Reims… C’en est trop, il me faut un 8ème pour aller jouer avec eux !!

 

Après de nombreux mails avec mon ami Gil Brehier qui roule 8ight depuis quelques mois (mille mercis à lui pour sa dévotion), de prises d’infos sur les forums et de léchage d’écran, mon choix se porte également sur le 8ight. Pourquoi ? Je n’ai rien contre d’autres marques, mais côté distribution et tarifs, j’avais d’entrée choisi Asso et Losi. Le choix se décide ensuite sur l’auto à proprement parler. Je fais direct une croix sur l’Asso électrique (le RC8E), pas cher, mais amortisseurs en plastique et équipement plus cheap.

Donc je compare :

Un RC8B + kit de conversion + ensemble Tekin (soit dit en passant certainement le meilleur combo vario/moteur actuel). Magnifique auto avec toutes ces pièces alu.

- Et le Losi 8ight E 2.0 livré tout monté avec vario et moteur.

 

1/ Tarifs

Entre les deux combos précités, le Losi me revient bien moins cher. Alors OK le couple vario/moteur est moins bien que le Tekin, mais pour commencer et voir ce que ça donne, ça sera très bien.

+1 pour le Losi.

 

2/ Répartition des masses, adaptation à l’électrique.

L’Asso, en raison de sa transmission centrée, oblige au pack d’être très déporté sur la gauche. Ca provoque un gros déséquilibre. Pour palier à ça, je peux mettre un kit de conversion Tekno. C’est un kit avec châssis qui déplace tous les éléments (moteur, pack, etc..) afin de proposer une meilleure balance. Mais le prix de ce kit de conversion grève encore un tarif déjà au dessus du Losi…..

Le Losi, avec sa transmission décalée, a certes le moteur un peu plus excentré que l’Asso, mais il a en revanche le pack beaucoup plus en ligne que son rival. L’auto est fine, la répartition nickelle.

+ 2 pour le Losi.

 

3/ kit, look, extras.

Le kit Asso est bien fourni, mais est incomparable par rapport au Losi qui offre en plus des jeux de ressorts, des barres anti-roulis, un pignon, des outils, une carte de programmation du vario, un soft pour régler le vario sur le pc + cordon USB, etc…. En plus, le Losi est livré monté, ce qui n’est pas le cas du RC8B.

Côté look, j’avoue avoir une nette préférence pour le Losi. Châssis fin, belle carro effilée. L’Asso est aussi très joli avec ses pièces alu à profusion, mais le look large et pelle à tarte ne me fait pas trop kiffer.

+3 pour le Losi.

 

Mouais, bon….on va pas tortiller plus que ça hein…ça sera un Losi !! Je n’ai pas trop pris en compte les avis sur le comportement de l’auto, simplement Gil qui me disait que l’auto avait un train avant très sympa, se rapprochant du 10ème par rapport aux autres modèles thermiques qu’il avait eu. Après les clics magiques « ajouter au panier » et « confirmez votre commande », je suis comme un fou, j’ai envie qu’il soit là tout de suite !! Le soir de la commande j’en ai même rêvé…dites c’est grave doc ?? LOL !

Maintenant il me faut tout le reste, servo, packs, etc….

Les packs.

Il faut du 4S. Vu le prix prohibitif des productions de marques « connues » (hard case ou non), je préfère opter pour des packs Turnigy. Deux packs pour le prix d’un pack Hyperion (par exemple), pas photo !! Ce sont donc des 4S 5000 25C.

 

Le servo.

Il faut du lourd, du coupleux quoi !! Et je veux aussi absolument quelque chose de rapide. Pas grand chose chez KO, et cher. Je regarde un peu chez Sanwa, pas mal, on trouve des servos comme l’ERG-VB ou l’ERG-VX qui allient gros couple et bonne vitesse. Cependant, des soucis de dispo me contrarient. Grrrrr !! Et puis, lors d’une discussion avec Oliv « The Brain », il m’évoque les servos Orion. Mais ouiiiiiiiiii, alala !! J’y avais pas pensé !! Le 1409 est parfait, 14kg de couple, 0.09sec…allez hop « ajouter au panier » !! Je prends aussi un palonnier alu histoire d’assurer le coup.

 

Le chargeur.

Je dispose d’un petit Orion Advantage qui ne charge que du 2S. Allez, out !! J’ai aussi un HotPower, qui lui peut charger du 4S, mais le pauvre petit chargeur n’a une puissance que de 50W. Inutile de dire que pour charger des 14.8V….le courant de charge ne pourra pas dépasser les 3.5A environ et que la charge de packs 5000 durera alors dans les 1h30 – 2h00…..pppfff…..Et alleeeeez, à dégager !!! Mes packs prennent 2C en charge, soit 10A. Il faut absolument un chargeur puissant. Vérif chez Hyperion, l’EOS720i fait 250W et 20A. Nickel !! Après un bref comparatif avec des chargeurs Protek I-charger, je suis séduis par la qualité Hyperion. Allez hop « ajouter au panier » !! Bon, j’ai tout ce qu’il faut : l’auto, les packs, le chargeur, le servo.

Je prévois aussi des pneus adaptés pour Reims, et après un petit coup de fil au top gun thermique Djé Couchon, je mets en commande un train de Proline Holeshot V2 M3. Le lendemain, nan di diou de nan di diou, cette diablesse de caisse me hante toujours. Je me dis que la semaine d’attente va être sacrément longue….j’ai du regarder les suivis de colis au moins 200 fois !! LOL !

Je commence à recevoir au fil de la semaine packs et servo quand enfin vient le jour J !!

 

Le carton est là !!!

Ouverture, dévoilant le carton du 8ight et le sac de tubes de graisse ainsi que le radiateur moteur que j’avais commandés en plus. Je matte le radiateur, walalaaaa c’est quoi ce truc ?? C’est énoooooorme !! Me dites pas que le moteur fait ce diamètre !!! C’est ouf !!

Allez allez, le carton Losi maintenant !! Après quelques photos dans le jardin avec la bosse dans le pantalon et la boite dans les bras pour amuser les potes, je peux enfin déguster l’ouverture tant attendue. Cutter en main, je le fais soigneusement glisser entre le couvercle et la boite pour couper les petits scotchs « factory sealed ». Je lève le couvercle et là, le gros buggy s’offre à moi, tout vêtu de sa robe transparente qui laisse entrevoir ses formes les plus intimes….euuh Valdo sors de mon corps stp !!! LOL !

L’auto est ty-rapée sur un petit carton qui contient les spares et équipements du kit. Absolument tout est monté, il ne reste plus qu’à placer l’aileron !! J’enlève la carro, la taille du moteur et du vario est assez hallucinante !! Le MiD fait tout rikiki à côté. Je vous dis pas l’état de joie et d’émotion qui ma bite….eeeuuuh…..qui m’habite !! A l’intérieur, tout ce qui a été cité précédemment (les outils, les ressorts, pistons, etc…) sont là. On trouve aussi 2 planches de stickers, une superbe notice, etc…trop bien !!

La carro, vêtue de son film protecteur, est découpée, percée. Bon bah, reste plus qu’à mettre un servo, un récepteur, à peindre la carro et on va rouler !! Excellent !!

Petit « détaillage » de l’auto. Ca respire la solidité en tout cas. Les triangles, étriers et compagnie sont largement dimensionnés ainsi que tous leurs axes. Supports de triangles alu, supports d’amortos « béton », gros amortos, tiges dorées, visserie de bonne qualité. L’équipement est parfait.

Le kit est aussi numéroté, avec un petit sticker sur la boîte radio. Le mien est le N°93 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  PREPA :

Allez hop, trop pressé, j’ai pris mon vendredi après-midi pour préparer le roulage du samedi. Je décide de peindre la carro en premier pour qu’elle sèche pendant que je bricole sur l’auto, hey ouais, optimisation optimisation !! Le fait que l’auto soit montée est vraiment top. Le récepteur bien calé dans sa boite radio avec de la mousse, le servo monté sur ses petits caoutchoucs, pack chargé, radio et switch sur ON, je fais les réglages de direction puis fais tourner la transmission à vide (auto sur la table sans les roues).

Wowowwooow !! Le bruit de taré !!! Y a vraiment un énooooorme bruit de transmission !! OK c’est du gros module mais bon…c’est pas possible, c’est pas normal ça…. A l’oreille, je me rends compte que ça vient de la cellule arrière. J’ouvre, et après vérification du calage du diff par rapport à la notice, je vois que ce n’est pas monté comme spécifié !! Bon, OK ça doit être ça alors, je remonte tout comme sur la notice, je referme, je fais tourner le cardan à la main, purééééée….encore pire !! Un vrai moulin café dans lequel t’essaierais de moudre des graviers !! Bordel !!! Je rebalance des rondelles d’un côté à l’autre pour donner plus de jeu et finis par trouver un calage correct. Ouf !!

Je démonte le pignon moteur pour tout rechecker et ppppffff……comme m’avait dit Gilles, la couronne primaire vient frottouiller le châssis. Démontage des paliers centraux et dremelisation du châssis effectuée, tout est en ordre cette fois !! Petit essai dans la rue, ben dites donc, ce gros buggy qui a pourtant le même entre-dent que Sylvie Vartan (kassedédi à Oliv) fait un bruit de transmission encore pire qu’un jouet des années 80 !!

Ca fait drôle pour nous autres habitués au silence des 10èmes.

 

 

 

ROULAGE !!!!!!

J’arrive à la piste, et là c’est l’événement dans les stands !! Tout le monde vient voir la bête quand les mecs se rendent compte que ce TT 8ème n’a pas de culasse !! LOL !! Ca fourmille autour, mille questions, etc, etc….tant et si bien qu’au bout d’une demie heure, je ne suis pas encore vraiment installé !! LOL !

Bref, instal, branchement de pack c’est parti !!

TOUS les mecs qui étaient dans les stands (mais TOUS !!!) se pointent à la rambarde pour voir rouler l’engin. Je vous dis pas l’état « nervous » dans lequel je suis. Faut que j’apprenne l’échelle, faut que j’apprenne la piste, et tout le monde me regarde…..vraiment un univers impitoyable !!

Allez me v’la parti !! Je vous passe l’apprentissage de la piste et de ses faux angles…La puissance est impressionnante, je pars sur une conduite 10ème et oh p…….. ça tourne pas !!! Ca sous vire dans les virages serrés et impossible de placer correctement l’auto, à moins de prendre le virage à deux à l’heure. Et puis je finis par comprendre que l’auto tourne aux frein/gaz. En clair il faut absolument freiner et la placer en entrée de virage puis faire pivoter l’arrière aux gaz pour en sortir correctement !! Bon, entre ça et la piste à apprendre, la première partie de pack n’est pas sensationnelle mais quand même, gros, gros plaisir et mine de rien, petit à petit, ça commence à pas mal envoyer. Je suis obligé de m’arrêter quand, après une petite faute, l’auto n’avance plus et fait un gros bruit de craquement. Retour aux stands, le moteur s’est desserré de son support et le pignon a bouffé la couronne !! Bordel !!

Bon, ça va, elle n’a pas trop morflé, je passe un coup de scalpel et rerègle un entre dent un poil plus serré pour que le pignon refasse sa place sans la couronne et surtout, surtout je mets du frein filet !!! Une des leçons du 8ème est qu’il ne faut jamais omettre le frein filet pour tout ce qui se visse dans l’alu. Dans les stands, Jérôme Couchon, plusieurs fois finaliste en Elite, me dit que les M3 (les gommes que j’ai) ne sont pas les pneus du jour, car il fait très chaud !! Tu sais la chaleur genre tu sors un magnum de ta glacière et t’as à peine le temps d’enlever l’emballage que tes doigts sont déjà pleins de chocolat (kassedédi à Tonio)

Donc ouais, grosse chaleur et le pneu M3 se déforme trop. Il aurait fallu des M2. Bon j’ai pas, alors today ça sera les M3 et pis c’est tout.

Je repars. Evidemment l’auto fait un bruit de transmission mais c’est pas non plus la cata, et puis je commence maintenant à bien assimiler la piste et le pilotage. Y a un mec qui roule en thermique, un bon, rodé à sa catégorie et à la piste depuis des années. J’avais vu un peu comment il roulait et me sentant à peu près de son niveau, décidais de l’attendre et de rouler un peu avec lui. Alors là les cocos, mes relances sont réellement fulgurantes et laissent sur place le thermique !! L’auto bondit en sortie de virage, c’est incroyable. Il faut dire que le moteur 2100KV fourni avec le 8ight est plutôt un gros moteur, limite too much même pour cette piste glissante. Sinon le mec a une auto mieux réglée et qui glisse moins que la mienne, donc au final on roule à peu près ensemble.

En bout de ligne droite, le moteur me semble « saturer un petit peu ». Peut-être qu’en tirant plus long ça serait mieux. Ceci dit, le moteur est déjà bouillant de chez bouillant après un demi pack donc…je ne tente rien à ce niveau, d’autant que la ligne droite est assez similaire avec les thermiques, peut-être un tout petit peu plus vite.

Au sujet de l’autonomie, j’ai fait tous mes packs en deux fois, mais en tournant avec les 8èmes qui font à peu près 7-8mn avec un plein, je dirais à vue de nez que je fais dans les 20mn. Trop bien !! Finalement les packs Turnigy sont excellents 

Attention toutefois à la coupure lipo du vario, qui, réglée d’origine à 12V est un peu faible. Si on règle par sécurité à 12.8V l’autonomie sera moindre mais au moins, on a l’assurance de rouler safety.

 

Le second pack sera meilleur en tout point, je me fais de mieux en mieux à l’auto et à la piste et ça commence à envoyer sérieusement. La technique en virage assimilée, c’est vraiment le pied !! La glisse est parfaitement gérable, et même si, par excès de cochonnade on se retrouve en survirage, il suffit de rester gaz et de contre braquer pour ramener l’ensemble !! Vraiment excellent !! Ce qui est marrant c’est que malgré le fait que l’auto glisse des 4 roues, en raison des gommes pas top et du fait qu’ils commencent à tirer sur le slick, pour peu que l’on prenne le virage à la bonne vitesse, l’ensemble reste d’une précision assez diabolique et permet de sortir des cordes de fou !! C’est vraiment un plaisir d’emmener cet engin limite en drift à quelques centimètres des tubes.

 

 

Retour à la piste le lendemain:

Evidemment cette journée sera encore mieux, même avec des pneus qui tirent sur le slick, ça va tout aussi bien à conduire. La différence est que du coup ça motrice moins et que la vitesse de passage en virage est plus faible, mais hallucinant ouais !! Y a 4 mecs en thermique qui sont là. On a fait un test de départ arrêté tout le monde en ligne en début de ligne droite. L’électrique prend 2 mètres d’avance d’entrée de jeu qu’il conserve jusqu’en bout de ligne droite, peut-être même en accentuant un chouille….

Petite anecdote :

A Reims, on a une petite double en quinconce dans un S. J’entends dire que Yannick Aygoin (pas un pti lapin de 3 semaines le gars hein ;-)) ouvre un peu plus le virage précédent pour prendre de l’élan et arrive à sauter les deux bosses d’un coup. Moi, complet newbie en 8ème, je me pointe avec mon 8ight en slicks, je prends le virage à la corde (sans élan donc), grosse relance et hoooop lààààà, la double est avalée !!! Ah ah !!

C’est qui votre mec là déjà ?? Yannick comment ??? LOLLLLLLL

 

Enfin bon voilà quoi, c’est un régal les amis !! Un vrai plaisir de pilotage !! Ca change de toutes ces années de 10ème, et franchement ça fait du bien de conduire autre chose, sur d’autres pistes, avec d’autres gens. Et puis zéro entretien moteur et packs, grosse autonomie, couple et puissance supérieurs au thermique, pas de bruit dans les oreilles, pas les mains et l’auto dégueulasses d’huile ou de je ne sais quoi, un coup de soufflette et basta, que du bonheur !! Alors par contre, c’est clair que c’est pas le type de caisse qui va affiner ton pilotage pour le 10ème !! LOL !! Cette caisse, ça s’emmène, ça se force, c’est pas du tout comme en 10ème où il faut être plus timoré dans son pilotage et où c’est l’auto qui souvent te dicte sa loi.

 

ROULAGE d’après vacances.

Eh oui, car pendant les vacances, pendant que bibi se faisait dorer sur les plages Corses, tout le gratin national du 8ème thermique s’était donné rendez vous fin août à Reims pour la coupe de France. J’ai donc retrouvé une piste bien défoncée début septembre, totalement différente des roulages que j’y ai faits début août. On va donc pouvoir constater ce que donne le 8ight dans les trous !! Bizarrement, je trouve que les Proline M3 ne vont plus terrible. L’auto est sous vireuse et à une fâcheuse tendance à se balader de l’arrière.

 

Ptite question dans les stands :

-       c’était quoi les pneus de la coupe de France ?

-       Des AKA cityblock

Je reviens donc avec des AKA cityblock, gomme soft, compte tenu de la température modérée. Aaaahh, ben c’est mieux dites donc !! C’est pas encore parfait mais au moins ça marche pas trop mal. Le pneu est plus gros, plus haut, ce qui joue un rôle non négligeable pour les trous. Je vous passe les évolutions de réglages…juste un petit commentaire, l’auto réagit très bien aux modifs de setups. Alors…. les trous !! Evidemment, les meilleures trajectoires à avoir sont les trajectoires propres. Ceci dit, le passage dans l’une des parties les plus défoncées est satisfaisant. Je n’ai malheureusement pas trop de point de comparaison, mais ça me semble pas mal.

Du podium je ne me rends pas vraiment compte, mais vu du sol, c’est impressionnant.

 

COURSE REIMS DU 04/10.

Ca y est !! Le jour de la vraie « confrontation » a sonné ! Je suis inscrit en découverte pour ne pas « ‘prendre » la place d’un mec en open qui joue le classement ligue.

Première qualif, je tourne autour des ptis copains du découverte mais bon, c’est normal, les ptis gars débutent !Je ne suis pas trop content de l’auto, elle manque de mordant à l’avant et l’arrière est un peu baladeur.

Seconde qualif du même tonneau car je n’ai rien changé.

Troisième qualif, j’ancre les amortos arrière à l’extérieur des triangles et je repasse une BAR avant de 2.3 au lieu de 2.7. Le temps de se faire un peu aux nouveaux réglages, je fais une très bonne troisième qualif malgré une auto encore perfectible. Les temps au tour sont similaires aux deux meilleurs Open que sont Couchon et Wartelle.

 

Ma finale sera émaillée de coupures thermiques passé les 12mn de course, car le ventilo de fortune que j’ai monté a bien du mal à ventiler un vario très contraint par le gros moteur. Et puis j’ai été obligé de changer de pack, et ai donc perdu un max de temps. Ceci dit l’important n’était pas de faire une perf générale mais de rouler et de voir le potentiel de l’auto. Et justement, à ce sujet, je me rends compte que la marge de progression est encore importante alors que je tourne déjà presque dans les mêmes temps que les top thermiques. En regardant la finale des open, je me suis rendu compte que j’étais trop souple en hydraulique, l’auto avait tendance à planter dans les trous et à se faire dicter sa trajectoire par les irrégularités de la piste au lieu de les surfer.

Donc c’est vraiment de très bon augure et cela montre que l’électrique est loin d’être à la rue par rapport aux moteurs essence, bien au contraire. Ca ne sera pas une catégorie au rabais, loin de là !!

Une chose dont je n’ai pas parlé est le poids. Je n’ai pas pu peser l’auto en config mais le poids est de toute façon bien supérieur à un thermique. Au pilotage, ça se ressent bien, je n’ai pas de point de comparaison avec un thermique, mais on sent qu’on pilote une auto lourde. Je pense qu’elle n’est pas aussi à l’aise qu’un thermique dans le très serré, en revanche on reprend largement le temps perdu à la relance avec une motricité sans faille dès les premiers tours minute.

Des réceptions de double un peu longues le confirment aussi. L’auto claque du châssis quand les thermiques passent sans broncher. Même avec full rebound dans les amortos arrières, le résultat est sensiblement le même.Pour optimiser le poids, les pistes sont heureusement nombreuses, mais aussi (malheureusement cette fois) très coûteuses. Ca passe par un ensemble vario/moteur plus léger, comme le Tekin par exemple, qui fait gagner 100g par rapport au combo Losi. Pièces titane, comme les biellettes, les axes, et la visserie là où c’est possible. Y a moyen de gagner pas mal car ces pièces sont grosses. Sinon, encore d’autres idées, mais il est un peu tôt pour les dévoiler…...eh eh…..il n’est pas impossible que le 8 Squad nouvellement formé se penche sur l’auto pour l’améliorer comme cela a été fait avec le B44…. J

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 cette photo est disponible en fond d'écran !!

 

 

 

 

Trucs et astuces.

Si on récapitule, pour le 8ight.

- Vérifier le calage des couples coniques.

- Vérifier le bon remplissage des diffs (il se peut qu’ils ne soient pas parfaitement remplis).

- Idem pour les amortos qui avaient tendance à faire chpuit chpuit en fin de course (= pas assez remplis). Mettre un rebound assez élevé, au moins pour l’arrière, en raison du poids de l’auto.

Vérifier que la couronne ne touche pas le châssis.

- Frein filet sur tout ce qui se visse dans le métal.

- Rerégler le cutoff du vario qui est trop faible d’origine (12V), à 12.8V par exemple.

- Je conseille des grosses prises type PK de 5 à 6mm pour les packs. Celles d’origine sont plutôt pas mal. J’ai expérimenté des Deans Promodel, mais elles ont tendance à chauffer et surtout, elles peuvent se débrancher lors de chocs, pas cool du tout donc.

 

Les pièces à avoir :

- Les graisses de diff de différents grades (2000, 3000, 5000, 7000).

- Frein filet (un petit stick est toutefois livré avec le kit)

- Des couronnes primaires de différents nombres de dents + éventuellement des pignons moteurs. Les deux pignons qui siéent le mieux au moteur 2100KV sont livrés dans le kit.

- Un ventilateur (le ventilateur d’origine a une durée de vie très (très !!) courte).

 

Options utiles :

-  Le radiateur moteur (Réf LOSB9325)

-  Les supports de triangles avec inserts pour régler antisquat, pincement, chasse. Pour l’avant et l’arrière. Réf avant LOSA1754 // Réf. pour l’arrière LOSA1755.

-  Eventuellement les kits de ressorts. Mais ceux fournis dans le kit (un train de vert et un train de silver) couvrent la majorité des utilisations.

 

 

En espérant que cet article vous ai plu et qu’il ai pu vous éclairer de quelque manière que ce soit, je vous souhaite bon ride et à bientôt @ the track !!

Mille mercis à Nico Lefort pour les photos d’action lors de la course de Reims du 04/10/2009.

Tom « PredaTom » FRESNE

 



Toute l'équipe RC4EVER remercie Tom pour sa participation, et la réalisation de cet article.

Disponible, passionné, et exigeant, ce pilote très abordable n'a pas hésité une seule seconde à vous faire partager son expérience.

Comment résister après çà, à passer le cap du 1/8eme électrique !

 

   BONUS Fonds d'écrans "Predatom" spécial Eight E

1600x1200

1280x1024

1024x768

800x600

 
Bannière
Bannière

SHOPS

 wartelle shop

 

NEWS

 

 

 

CONNEXION

TRADUCTION