RC4EVER

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Présentation du X2 Team Edition de chez Ansmann

Envoyer Imprimer PDF

Après de multiples essais des produits Ansmann / Team C, me voilà avec une série limitée à 100 exemplaires pour l'Europe.

Elle reprend la même architecture que son petit frére X pro ou TC02, mais cette fois bardée d'options utilisées par tous les pilotes de la marque.

La boite est nettement plus épurée, toute blanche avec en noir le "AR" de Ansmann Racing, produit développé pour la compétition. L'ensemble des éléments sont dans une boite en plastique similaire aux tiroirs de nos Track Pack, plutôt bien vu !

 

Cette version étant donc limitée à 100 exemplaires, j'ai le N°79, et j'ai pourtant réservé mon chassis très tôt. Le fameux certificat accompagne donc le produit.

 

A l'intérieur on trouve donc différents sachets à traiter étape par étape : le train avant, le différentiel et sa boite de transmission, le train arrière, les amortisseurs, le chassis, le manuel de montage et un planche d'autocollants spécifique au Team Edition

 

 J'ai quand même craqué pour une option de plus : les support de "hinge pin" en alu ...

 Bon alors on le commence ce montage ! allez hop le train avant il est 21H30....

Le sachet contient toutes les pièces plastique, vis, écrous, clips, ... le voilà dans le détail une fois ouvert.

On distingue les étriers avant en alu. Toutes les pièces sont traitées "gun", du plus bel effet !

Le nez avant du chassis a été modifié afin d'être plus raide, cette demande a été faite par les pilotes testeurs pour les pilotes.

Au lieu d'avoir 2 petits renforts, il y a un désormais un renfort plus gros limite indestructible !

Le montage commence, il sera possible de remplacer la pièce central par une pièce en alu intégrant un lest en laiton. Cela permet notamment de mettre du poids bien en avant et le plus bas possible.

Ici rien de bien compliqué ! la notice est très claire donc on avance.

Lors du montage du sauve servo, une petite goutte de frein filet sur le filetage pour éviter tout ennui en course.

Avant de fixer la partie sur le chassis, utiliser une vise M3 ayant une tête de 2.5mm et préparer tous les trous avec cette dernière. Les plastiques sont assez costauds et bien chargés en graphite.

il nous reste donc les étriers en alu à mettre en place. Ceux-ci d'origine sont de 30°, il existe aussi en 25°.

On ajoute le support d'amortisseur assez standard, il est à noter qu'il en existe en carbone pour ceux qui le souhaitent.

Les biellettes, comme d'habitude bien faire attention au sens, et hop le tour est joué on vient de monter le train avant.

Alors attaquons ce différentiel et sa boite de transmission.

Sur cette version les sorties de différentiel on été allégées, comme pour tout le reste rien à redire sur l'usinage des pièces.

Le différentiel reste un jeu d'enfant à monter, et quasi-identique à ce que propose la concurrence. La butée à billes est en 3 parties et les billes sont maintenues dans une bague contrairement au RC10B4 Team Associated.

L'ensemble s'intègre vraiment parfaitement dans la boite de transmission, tout est très bien ajusté. La boite de différentiel a un épaulement afin d'avoir un meilleur guidage et d'éviter à la poussière de rentrer !

Bon une pause clope et on reprend le montage après, il est à peine 23H00.

On met la plaque moteur (gravée avec le N° du chassis), et le slipper.

Et dans le sachet suivant on trouve les pièces pour le montage du train arrière.

Les cardans homocinétiques, support d'amortisseur de 4mm, fusées arrière en alu 0°, enfin que du beau monde ! 

Costaud le support d'amortisseur hein ;)

Avec ces supports d'ailerons qui bénéficient comme sur le X6 de 2 hauteurs d'ajustement.

Le T arrière est renforcé, disponible aussi pour le X pro ou Tc02

Le train arrière se monte très facilement. On notera que les options même celle ne faisant pas parti du kit sont dorénavant gravées "AR".

Allez au dodo il est 1H00 du matin, on revient demain entre 12H00 et 14H00 

Avec plus de lumière pour mieux voir les détails Laughing

Le lendemain c'est tout naturellement que la boite de différentiel vient se mettre en place.

On ajoute ensuite le support d'amortisseur arrière.

Zoom sur la gravure des fusées arrières.

Graissage des cardans et hop le train arrière est monté.

Une vue générale de la voiture.

Nous voilà donc dans la dernière ligne droite de notre montage : les fameux Big Bores.

Il est d'ailleurs possible d'utiliser les pistons losi, à l'heure actuelle les américains réalisent des tests pour trouver le meilleur compromis.

Les tiges d'amortisseurs sont traitées et paraissent de bonne facture.

Cette anodisation noire et gun avec la gravure est vraiment superbe. Le montage est clairement différent des amortisseurs normaux de la gamme.

Voilà comment s'empilent les éléments dans la cartouche.

La dureté des ressorts apparait grâce à différentes marques sur la tranche.

Piston noir devant, piston blanc derrière....

Même les coupelles d'amortisseurs sont en alu anodisé noir. magnifique !

Voilà l'ensemble monté !

Et voilà le montage est terminé

Il me reste plus qu'à couper la carrosserie et faire la peinture (mais il faut qu'il s'arrête de pleuvoir), ainsi que le montage de l'électronique.

Les 1er tours de roues auront lieu dans quelques jours à la BCL Indoor Race de Louvres.

Cela me permettra de valider mon setup et de vous le donner sur le forum.

Il est possible de donner votre point de vue ou de poser vos questions sur le forum directement.

Ben44

 
Bannière
Bannière

SHOPS

 wartelle shop

 

NEWS

 

 

 

CONNEXION

TRADUCTION